Recent Posts

logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890
 

2022 ! nouveaux métiers, nouveaux outils !

2022 ! nouveaux métiers, nouveaux outils !

 

Le monde du travail est en pleine métamorphose. Il n’est plus question de se demander si les entreprises doivent se digitaliser ou non : la transformation numérique est aujourd’hui obligatoire.

Travail nomade, bien-être, Internet-of-Things (IoT), big data ou intelligence artificielle : sont autant d’enjeux à prendre en compte pour rester compétitifs et innovants.

La quatrième révolution industrielle, qui comprend des développements dans des domaines tels que le machine learning, la robotique, les nanotechnologies, l’impression 3D ou la génétique et les biotechnologies, est en cours de progression. Et les transformations qu’elle porte s’imposeront d’ici 2030, en modifiant profondément les paradigmes du travail et en bouleversant aussi la façon de concevoir les relations et les transactions.

Quels nouveaux métiers seront créés d’ici 2022 ?

Qui dit nouveaux outils dit nouveaux métiers. Le numérique, dans ses nouvelles dimensions relationnelles, a tendance à spécialiser et segmenter les pratiques. Des activités comme le community management, le buzz management, l’e-reputation, l’e-influence ou la gestion des ambassadeurs sont en plein développement.

Aujourd’hui, l’utilisation des smartphones, tablettes et ordinateurs s’est généralisée et le principe du télétravail est de plus en plus accepté par les entreprises : 7 entreprises françaises sur 10 selon une étude du cabinet Wrike.

Parmi les fonctions qui seront les plus recherchées, on retrouve sans surprise de nombreux métiers liés à la maîtrise et au développement des nouvelles technologies, tels que ceux d’analystes de données, de développeurs de logiciels et d’applications, de professionnels du e-commerce et des réseaux sociaux. Les spécialistes des technologies émergentes (machine learning, IA, big data, robotique…), seront également particulièrement recherchés.

D’autres profils comme les professionnels des services clients, les commerciaux, les responsables marketing, les formateurs ou encore les spécialistes du « développement organisationnel » seront aussi les métiers les plus demandés dans cette nouvelle ère digitale.

Si la numérisation de l’économie va nécessairement provoquer de nombreuses destructions d’emplois, le rapport du Forum économique mondial prédit dans le même temps la création très schumpétérienne de « 133 millions de nouveaux jobs qui sont mieux adaptés à cette nouvelle division du travail entre hommes, machines et algorithmes ». Soit un solde positif de 58 millions d’emplois à horizon 2022.

Dans ce monde professionnel bouleversé : votre futur collègue serait-il un robot ?

Dans un article publié sur Challenges : « En 2018, environ 71% du nombre total d’heures de travail sont réalisées par les humains, contre 29% pour les machines. En 2022, cette moyenne devrait passer à 58% d’heures effectuées par l’homme et 42% par les machines », prédisent les chercheurs de la fondation genevoise (organisatrice du Forum de Davos).

Un mouvement qui ne devrait pas s’arrêter là, les machines ayant toutes les chances d’endosser plus de tâches professionnelles que les hommes dans un futur pas si lointain. Avec à la clé, des répercussions non négligeables sur l’emploi : la moitié des entreprises interrogées anticipent dès aujourd’hui une réduction de leurs effectifs d’ici 2022. Les auteurs chiffrent ainsi la suppression de postes causée par cette automatisation grandissante du travail, à 75 millions durant les quatre prochaines années.

Conclusion

Dans le monde de l’entreprise, la valeur ajoutée humaine est toujours plus appréciée, et dans un monde qui se robotise, elle sera d’autant plus valorisée. C’est pourquoi nous ne devons pas négliger l’apport qualitatif humain et continuer de mettre en avant nos atouts personnels !

 

 

 


R.Z

 

 

 

 

Admin
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.