Recent Posts

logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890
 

7 outils pour prévenir les burnouts

7 outils pour prévenir les burnouts

 

Selon l’organisation mondiale de la santé, le burnout décrit un état d’épuisement causé par une surcharge de travail et une pression des deadlines en continu. Depuis les dernières années, ce problème commence à être pris au sérieux puisqu’il ne cause pas seulement une baisse des performances, mais il touche aussi la vie personnelle des collaborateurs.

Ce syndrome peut être présent à tous les niveaux de l’organisation et dans divers secteurs d’activités, diminuant ainsi la qualité de vie et la satisfaction au travail. Par conséquent, détecter les signes de burnout chez les collaborateurs peut s’avérer très utiles pour les managers ou les responsables des ressources humaines.

  1. Prêter attention aux signes alarmants

Les signes de burnout peuvent être évidents chez certaines personnes mais peuvent être plus subtils chez d’autres. Le burnout est un phénomène à trois symptômes qui sont l’épuisement, le cynisme et l’inefficacité. Ils sont généralement visibles avec une intensité variable selon les personnes. Etant donné qu’il vaut mieux prévenir que guérir, Il faut faire attention aux signes de fatigue ou d’épuisement, de manque de concentration, de mauvaise humeur ou encore d’hostilité ou d’expression de désespoir.

  1. Mettre des limites

Les surcharges de travail et les deadlines à répétition sont une cause de burnout. Afin d’inverser cette tendance, il est conseillé de faire un point avec les collaborateurs pour s’assurer que la capacité de l’équipe est en concordance avec ce qui est demandé.

  1. Protéger l’équipe

Protéger l’équipe des pressions extérieures et des demandes irréalisables de la hiérarchie ou des clients.

  1. Insister sur le temps de repos et de récupération

Le temps de repos et de récupération sont les garants d’une efficacité optimale des collaborateurs. A cette fin, il faut fixer des heures de travail à un niveau raisonnable et servir d’exemple à toute l’équipe en respectant ces horaires.

  1. Augmenter le contrôle

Clarifier les recommandations auprès des collaborateurs et permettre de la flexibilité sur où, quand et comment effectuer le travail, afin de les libérer de certaines contraintes. Il faut aussi  tenter de fournir les ressources nécessaires pour toute l’équipe, afin d’assurer une continuité sur les tâches les plus importantes.

  1. Célébrer les victoires

Célébrer les victoires et les succès, même les moins importants, afin de créer un sentiment d’appartenance et un esprit d’équipe. Reconnaitre l’effort de chacun dans l’accomplissement des projets et communiquer sur la réussite de l’équipe.

  1. Insister sur les apprentissages

Accompagner l’apprentissage des collaborateurs et les motiver en milieu de parcours. Dans ce cadre, la méthode de Richard Feynman prix Nobel de physique et professeur au MIT semble très efficace. En effet, communiquer sur ce qu’on est en train d’apprendre permet d’une part de l’assimiler plus vite et dans le cas de l’entreprise. D’autre part, il permet de faciliter l’entraide entre les collaborateurs.
 

 

A.C

 

 

 

Admin
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.