Recent Posts

logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890
 

Commencez le boulot ! Savourez un petit café !

Commencez le boulot ! Savourez un petit café !

 

Bourré de travail ! Prenez un petit moment et détendez-vous avec votre petit café ! Certaines personnes la voient comme une perte de temps et donc une perte d’argent, d’autres comme une manière de réveiller les employés pour améliorer l’efficacité.

La vie de l’entreprise évolue beaucoup ces dernières années. En 2017, pour les français la « pause-café » est essentielle., mais le rituel du café demeure une institution, même pour les nouvelles générations ! Et pour cause, d’après un récent sondage, 84% des Français se disent « très attachés à leur pause-café ».

Avaler un café en arrivant au bureau est presque devenu un réflexe conditionné. A cet égard, la marque Sovedis, mise très clairement sur cet aspect avec comme slogan « les distributeurs de bonne humeur » et rappelle ainsi l’importance de la pause pour améliorer le quotidien dans le monde du travail mais également pour renforcer les liens entre les employés.

Quels effets positifs ?

La consommation de café permet de perpétuer un état d’alerte au travail, aidant ainsi à maintenir la concentration et à réduire les erreurs parasites. Des études par le département professionnel de Nestlé, soulignent ses effets positifs, particulièrement associés à la pause dans le bureau, qui semblerait avoir un effet réducteur du niveau du stress des employés.

Ainsi, des études menées par deux centres de recherche en Espagne ont démontré que prendre une pause-café de quelques minutes, avait plusieurs effets positifs, parmi lesquels l’augmentation de la productivité, la diminution voire la disparition des douleurs abdominales ou la stimulation de la capacité de concentration. En fait, ces brèves pauses s’intègrent dans le schéma de prévention de risques liés au travail que promeut l’Organisation Mondiale de la Santé.

Voici un petit récapitulatif des bienfaits de ce rituel.

  • Cerveau oxygéné / corps détendu

Prendre une pause-café permet de se détacher durant une courte période de son travail et ainsi, de s’aérer l’esprit. C’est un élément très important pour la créativité et l’efficacité puisqu’il évacue le stress. En moyenne, un salarié reste productif et concentré pendant environ une heure et demi. S’imposer une pause, même de quelques minutes, permet donc de donner à sa journée un rythme soutenu et moins fatiguant.

  • Renforcement des liens sociaux

La pause-café ne sert pas qu’à discuter des sujets professionnels. Prendre une pause-café avec les collègues de travail renforce les liens entre employés et supérieurs. C’est l’occasion de faire tomber les barrières hiérarchiques, de discuter de sujets plus personnels (famille, loisirs, sports, …) et découvrir ses collègues sous un autre angle. La pause-café est donc un bon moyen de décloisonner l’entreprise et de renforcer l’esprit d’équipe !

  • Un effet stimulant

C’est la raison la plus connue : le café, et plus spécialement la caféine, stimule votre système nerveux et écarte le sentiment de fatigue.

  • La transmission des compétences / Amélioration de la productivité

En plus de pouvoir s’évader un peu de ses principales occupations du bureau en abordant des sujets plus personnels, cette pause peut jouer un rôle très important dans l’échange de nouvelles idées au sein de l’entreprise et dans l’entraide des salariés. Les problèmes rencontrés sont plus facilement abordés puisque l’on s’éloigne légèrement du cadre du travail : la discussion devient plus facile et permet parfois même l’émergence d’idées créatives et intéressantes.

Mais il faut faire attention à la consommation abusive de la caféine dans un court laps de temps, cette dernière peut avoir des effets néfastes sur votre corps. Les experts de la santé préconisent d’ailleurs souvent de ne pas excéder 3 à 4 cafés par jour. Comme on dit souvent, l’excès nuit en tout !

Que dit la loi ?

Selon l’article L 3121-33 du code du travail, tout salarié travaillant au moins 6 heures par jour à le droit à 20 minutes de pause journalière, ces 20 minutes pouvant être fractionnées. Donc, l’employeur n’a pas le droit d’écourter cette pause et l’employé n’a, quant à lui, pas le droit de l’allonger sauf avec accord de l’employeur.

Prenant l’exemple du Japon, le pays le plus connu actif au monde, l’organisation internationale de travail a publié la présentation du droit du travail de ce pays. L’employeur doit également accorder au moins un jour de congé par semaine ainsi que des périodes de repos pendant les heures de travail – au moins 45 minutes après 6 heures de travail et 1 heure après 8 heures (Articles 34 et 35 de la loi sur les conditions de travail).

 

En conclusion, certains pays permettent aux entreprises de supprimer la pause-café et beaucoup d’entreprises, sous la jurisprudence actuelle, ont procédé à une suppression systématique de ces pauses par manque « d’efficacité ». La pause-café est devenue un rituel dans la vie au bureau, malgré la division entre les économistes, qui dénoncent le coût de celle-ci, alors que les sociologues au contraire insistent sur leur bénéfice pour l’organisation saine de la dynamique au bureau.

 

 


R.Z

 

 

 

 

Admin
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.