Recent Posts

logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890
 

Culture émotionnelle à cultiver

Culture émotionnelle à cultiver

 

Sous le titre « gérez votre culture émotionnelle », Harvard Business Review a récemment publié un article encourageant les managers à s’intéresser à la culture émotionnelle de l’entreprise, parce que « les émotions sont cruciales lorsqu’il s’agit de construire la bonne culture. »

Dans un cadre professionnel, on entend souvent parler de culture d’entreprise, de valeurs d’entreprise ou encore de système interne, mais avons-nous jamais entendu parler de la culture émotionnelle d’une entreprise ?

Selon le sociologue R.H Rosenwein, il existe carrément des communautés émotionnelles, dans le sens où l’on n’est pas tous égaux face aux émotions, notre rapport à elles ne peut aucunement être sujet à la standardisation.

Au-delà de la sensibilité ou de la fragilité individuelle, il est surtout question d’une appartenance sociale.

« Les communautés émotionnelles sont donc le fait de considérer un groupe social par la façon qu’il a d’évaluer les émotions, d’en promouvoir certaines, d’en déclasser d’autres, dans les normes qu’il suit quant à la manière dont les émotions doivent être exprimées. Dit autrement, tout groupe de personnes animées par des intérêts et des objectifs communs peut être qualifié de communauté émotionnelle » (J. Plamper, « The History of Emotions »)

Si une telle catégorisation a vu le jour en sociologie avec M.Weber et avec le concept d’émotionologie avec Peter et Carol Stearns, pourquoi nos RH n’utilisent pas ce concept pour étudier les appartenances émotionnelles des employés ?

Harvard Business Review cite l’exemple Ubiquity Retirement + Savings, une entreprise qui a choisi de palper le pouls émotionnel de ses employés à travers une évaluation quotidienne de leur satisfaction au travail et ce, en plaçant un baromètre émotionnel en guise de pointeuse ….

Gadget RH, idée saugrenue, ou réel intérêt pour le bien-être des employés, cette méthode a le mérite de valoriser le moral des employés et de questionner leurs émotions !

Depuis plus d’une décennie, on parle d’une révolution affective , celle qui fera certes face à tous les risques déshumanisants que nous encourons avec les avancées technologiques et l’intelligence artificielle. Lire l’humain de plus près au sein du microcosme entrepreneurial représente une responsabilité sociale et humaine avant tout.

Alors ne lésinez pas sur l’avenir de l’humanité, humanisez l’entreprise, les outils technologiques pour le réaliser ne sont que trop nombreux !

Humaniser l’entreprise avec accretio connect

 

 

R.L







   
R . L
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.