Recent Posts

logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890
 

Les dernières tendances RH en 2018 !

Les dernières tendances RH en 2018 !

 

La digitalisation sans limite ! La règle c’est de constater que le monde du travail ne cesse de se transformer. Pour faire face à ces mutations, les entreprises devront prendre en compte de nombreuses transformations afin de fidéliser les employés adéquats.

En 2017, nous avons vu les plus grands enjeux RH, parmi lesquels ; la gestion de la rémunération, la recherche de talents et la planification en matière de leadership. Cependant, certaines réalités ont changé et nous ont menés à identifier d’autres enjeux importants qui seront à l’ordre du jour en 2019.

Voyons ensemble les dernières tendances RH en 2018 :

L’entreprise sociétale

Aujourd’hui, l’entreprise doit s’intéresser à son impact social et sociétal. Comment ? A l’ère du bouleversement digital, chaque entreprise doit mettre l’accent, non seulement, sur le développement de la conscience collective mais aussi sur la réflexion rationnelle économique : c’est-à-dire, développer la marque employeur et l’image de marque et fidéliser les employés.

Les organisations doivent donc intégrer ces changements et se transformer en entreprises sociétales.

Automatiser et numériser les processus RH

La numérisation et l’automatisation en 2018 continuent d’influer sur les rôles et processus des managers RH, ainsi que sur leurs services. A cet égard, les professionnels des RH doivent apprendre à maximiser leur utilisation du Web. Pourquoi ? Aujourd’hui, les candidats se tournent automatiquement vers le Web lorsqu’ils sont à la recherche de nouvelles possibilités d’emploi.

Chaque entreprise doit être en mesure de se démarquer des milliers d’autres entreprises qui veulent attirer les mêmes candidats, surtout quand on parle des bons profils. Les managers RH peuvent alors évoluer et passer du rôle d’administrateur à celui de partenaire stratégique.

Selon Markess, 70% des décideurs RH estiment que l’automatisation de leurs processus est le principal enjeu à relever avec le digital d’ici 2020. Cela peut se faire notamment à travers la dématérialisation des documents, le développement de sites ou encore l’utilisation de chatbot et de l’intelligence artificielle en interne. Ces changements assurent l’uniformité et l’impartialité et permettent aussi un roulement plus rapide.

Protéger les données RH

Dans le cadre de la nouvelle réglementation européenne RGPD « Règlement Général de Protection des Données », les entreprises vont devoir adapter leur système de protection des données. D’après Markess, seulement 6% des organisations sont déjà en conformité avec la RGPD et 77% des organisations considèrent que la confidentialité des données impacte fortement les missions RH. La protection des données sera décisive pour les organisations souhaitant réussir à l’avenir.

Attirer de nouveaux talents

Les petites annonces classiques dans les journaux ou magazines sont de plus en plus délaissées. Les offres d’emploi en ligne prennent toujours plus d’importance pour attirer de nouveaux talents, il faut donc être toujours réactif : sur le site de l’entreprise, sur des plateformes internet et des sites de recherche d’emploi, sur les réseaux sociaux etc.

  • Valoriser la rémunération

Rendre la rémunération plus transparente et valoriser les éléments extra-financiers. C’est la culture de confiance.

Créer une expérience collaborateur

Avec l’arrivée des nouvelles générations sur le marché, certaines pratiques sont en train de changer. Markess parle d’une évolution récente des mentalités sur le sujet. En effet, en 2016 moins d’un tiers des décideurs RH considéraient l’expérience collaborateur comme un challenge majeur. Mais en 2017, cette proportion a bondi de 10 points, pour atteindre les 42 % !

  • Impliquer les collaborateurs dans la gestion de leur employabilité

Aujourd’hui plus de 75% des Top Employers France offrent des portails dédiés permettant aux salariés de piloter leur propre développement professionnel, leur donnant libre accès à une très large palette de ressources, internes et externes, pour explorer les différents champs du possible. Ces approches sont en croissance de 15% depuis 2015.

  • Du feedback permanent

Les nouveaux collaborateurs veulent un feedback permanent, et de la part de plusieurs personnes, ils attendent plus que le simple entretien d’évaluation traditionnel de fin d’année.

L’apprentissage permanent du collaborateur et de l’équipe RH

Organiser un apprentissage social et offrir des formations individuelles et collectives sont plus indispensables que jamais. Les collaborateurs peuvent partager les informations entre elles afin d’anticiper rapidement les nouvelles tendances. Signe de l’intérêt porté à l’engagement des collaborateurs, 86% des décideurs RH déclarent accorder une forte importance à l’amélioration de l’engagement des collaborateurs d’ici 2020 !

L’équipe RH doit également disposer de plusieurs compétences : les RH doivent se concentrer sur les personnes et les plateformes qui allègent leurs tâches. Connaissances informatiques pour organiser et développer la technologie numérique, connaissances juridiques, connaissances en marketing… L’équipe RH doit aussi être en formation continue.

Diversifier l’expérience des employés

Concilier entre temps privé et temps professionnel demande un environnement de travail engageant et bien équilibré. Ce concept est un défi pour les entreprises. Les différents dispositifs de travail à distance home-working, co-working se multiplient. Chez les Top Employers France, le nombre de salariés pouvant bénéficier du télétravail a par exemple augmenté de 14% entre 2015 et 2018.

L’intégration du machine learning

Grâce à l’intelligence artificielle, la démocratisation du machine learning « apprentissage automatique », aide les dirigeants à mieux gérer leur entreprise en 2018. L’IA permet d’accéder à une meilleure compréhension des besoins des clients, de créer des propositions de marché plus pertinentes, d’améliorer les opérations et les compétences de gestion.

Finalement, pour être en capacité de se transformer et d’être performantes, les organisations doivent répondre aux défis internes comme externes de façon cohérente et unique.
 

 


R.Z

 

 

 

 

Admin
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.