Recent Posts

logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890
 

Quand la digitalisation rime avec le développement durable

Quand la digitalisation rime avec le développement durable

 

La digitalisation et le développement durable sont deux gros moteurs de changement dans nos sociétés et actuellement beaucoup d’intérêt est porté sur la manière avec laquelle ces deux vecteurs vont continuer à modeler nos pratiques. Par contre, le chevauchement entre la digitalisation et le développement durable est un territoire qui reste peu exploité pour l’instant.

D’un côté la digitalisation avec le Big Data, l’IOT, l’intelligence artificielle et la cyber-sécurité révolutionnent de nombreux domaines tels que le recrutement et la gestion des ressources humaines. Ce qui fait apparaitre de nouveaux termes tels que l’industrie 4.0 ou le deuxième âge des machines et l’on compare même cette révolution à l’avènement de l’électricité. De l’autre côté, le développement durable devient un impératif puisqu’une terre aux ressources finies ne peut pas supporter une économie dopée à une croissance infinie. Selon Mervyn King ancien gouverneur de la banque d’Angleterre, l’écologie est le premier impératif économique et moral du 21eme siècle.

Le croisement de ces deux vecteurs est aussi bénéfique pour la société que pour les performances des entreprises. En effet, dans un article publié en début d’année dans le blog de du MIT Sloan Management Review par David Kiron et Gregory Unruh, «The Convergence of Digitalization and Sustainability», les deux auteurs décrivent comment les investisseurs actuels se soucient plus de l’impact environnemental des organisations. Ce basculement est dû au fait que l’écologie dope les bénéfices des entreprises, et d’autre part les nouvelles technologies améliorent les innovations reliées au développement durable, ce qui produit une synergie non négligeable.

La convergence entre les digits et l’écologie va aussi changer notre vision de l’urbanisme. En effet, on estime qu’en 2050, 70% de la population mondiale habitera une ville. Selon ces données, il faudra donc des infrastructures plus efficaces et des villes moins gourmandes en énergie. D’ores et déjà, Tesla l’entreprise d’Elon Musk propose, en plus de la voiture, d’équiper votre maison en panneaux photovoltaïques et en batteries. L’intelligence artificielle permettra de gérer le flux des transports en commun pour l’ajuster au nombre de personnes qui sont en train d’attendre et grâce à l’IOT on pourra contrôler la qualité de l’air, l’accès à l’eau ainsi que la sécurité dans les villes.

 

 

A.C

 

 

 

 

Admin
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.