Recent Posts

logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890
 

Les nouveaux horizons qu’ouvre la digitalisation Nouveaux métiers qui s’appuient sur les soft skills !

Les nouveaux horizons qu’ouvre la digitalisation Nouveaux métiers qui s’appuient sur les soft skills !

Dans un monde où la moitié de la population est connectée à Internet, les compétences relationnelles et le « savoir être » des collaborateurs deviennent les priorités des entreprises confrontées aux bouleversements de leurs modèles sous la montée du digital. Les modes de consommation des internautes évoluent, le web également, et ces changements ne sont pas sans conséquences sur la digitalisation des organisations.

Digitaliser son entreprise consiste à la mettre à niveau en vue de l’utilisation systématique des technologies numériques, des méthodes et des usages du web en interne et externe. La digitalisation de la profession optimise la productivité, donc la compétitivité et la rentabilité économique. Chasser la perte de temps pour en gagner devient un objectif majeur.

Pourquoi digitaliser votre entreprise ?

Les soft skills à l’heure de la digitalisation du monde professionnel

Adaptabilité des collaborateurs

L’expression soft skills se rapporte aux aptitudes comportementales, à notre manière d’interagir avec les autres. Les compétences humaines auront toujours leur place dans le monde professionnel, marqué par la transformation digitale, car l’intelligence humaine a cette capacité émotionnelle de savoir s’adapter aux situations, d’exploiter efficacement son expérience et ses apprentissages cumulés, et de mettre à profit sa culture au lieu de mémoriser et d’exécuter des programmes comme un automate.

52 % des DRH interrogés par le cabinet Robert Half en 2016 accordaient « autant d’importance, voire davantage, aux « soft skills » qu’aux « hard skills ».

L’importance de l’attitude créative 

La créativité est une qualité très prisée par les entreprises qui ont compris la nécessité de repenser leur business model et de créer de nouveaux services. Cette compétence permet de trouver des solutions plus facilement et le fait de proposer quelque chose de nouveau donne envie d’être plus productif.

L’Intelligence Artificielle

L’intelligence artificielle est en train de bouleverser le marché du travail. Son intégration dans les projets digitaux fait partie des tendances digitales courantes. C’est un outil essentiel pour valoriser l’employabilité des salariés. Ce qui est nouveau, c’est que des métiers très qualifiés vont être concernés. Selon une étude Bruegel, plus de 47% des métiers actuels en Europe sont menacés d’automatisation et 60% des emplois de 2030 n’existeraient pas encore.

Fidélisation des talents

La guerre des talents explique en partie l’importance des soft skills dans les critères de recrutement. Les entreprises déployant de plus en plus d’efforts pour fidéliser les talents, pour cela, il faut miser sur le potentiel des salariés et les accompagnés dans leur développement personnel en proposant des formations en compétences comportementales : adaptation, coaching, gestion des émotions …

D’après le cabinet Korn Ferry, d’ici 2030, la France pourrait manquer de 1,5 million de salariés dont les compétences correspondent aux besoins des entreprises. Il est urgent de mettre en place une démarche d’attractivité des candidats mais surtout de fidélisation de vos talents stratégiques.

Digitalisation des métiers : une nouvelle vision au sein de l’entreprise

Les entreprises ont besoin de candidats plus agiles et adaptables face aux changements du marché. Dans les ressources humaines, par exemple, qui est un secteur en pleine transformation digitale, les entreprises ont besoin de collaborateurs capables de s’adapter à ces nouveaux changements.

Dans un article publié en 2018, une étude de l’université d’Oxford estime que près d’un métier sur deux pourrait disparaître d’ici 2025, et de leur côté les experts du Word Economic Forum affirment que les 2/3 des enfants qui entrent aujourd’hui à l’école sont appelés à exercer des métiers qui n’existent pas encore.

Digitalisation et robotisation dans le domaine des RH : à quoi faut-il s’attendre ?

Aujourd’hui, la digitalisation touche tous les secteurs d’activité. Inculquer la culture du digital au sein d’une entreprise devient primordial si cette dernière veut booster son activité future. Les ressources humaines se retrouvent confrontées à un véritable enjeu : face à la rapidité à laquelle se développent les nouvelles technologies et les outils numériques, elles ont tout intérêt à se tenir au courant des nouveautés qui se font.

A cet égard, il existe des logiciels de gestions des plannings des équipes, gestion horaires, absences, congés, de communication interne, pour diffuser des informations et notes de services. C’est la dématérialisation des procédures.

De nouveaux outils servant à optimiser le recrutement vont émerger comme le développement du e-recrutement ou du tri automatisé des CV par les robots. Enfin, le marché du travail ne va cesser de se flexibiliser impliquant un recrutement de plus en plus intensif. De nouvelles compétences seront aussi demandées. Par exemple, approfondir les compétences informatiques.

Des tendances et techniques digitales plus spécifiques

  • L’émancipation des Blockchains

Un réseau de réseaux permettra à la Blockchain d’atteindre son stade de maturité pour plus de sécurité et une meilleure monétisation. Selon le cabinet IDC, les investissements réalisés dans les Blockchains progressent à un taux de croissance annuelle de 73 %, tandis que les dépenses totales devraient atteindre les 11,7 milliards de dollars d’ici 2022.

Les performances de ces Blockchains deviendront une exigence plus importante dans le milieu professionnel, tout cela en raison de la nécessité de prendre en charge plus que de simples données transactionnelles, ou pour les applications où les performances en temps réel et la connexion avec d’autres sources de données sont des ingrédients importants.

  • La montée du RGPD

La mise en place du RGPD a fait pas mal de bruit en 2018. De nouvelles opportunités stratégiques s’ouvrent avec cette nouvelle mesure. Les consommateurs sont de plus en plus attentifs à la transparence des marques. Leur choix s’oriente davantage vers des entreprises qui prouvent que leurs données personnelles sont manipulées avec précaution et confidentialité. Les meilleures d’entre elles vont ainsi traiter le RGPD comme une opportunité et non plus comme une contrainte.

  • La recherche vocale

L’utilisation de la recherche vocale est en pleine explosion. L’engouement autour de ce nouveau mode de recherche s’explique principalement par sa facilité d’accès et sa rapidité d’exécution.

Dans un article publié sur Socialy, la banalisation des tendances digitales voice-tech ouvre de nouveaux horizons pour les sites marchands qui doivent tenir compte de ces usages. D’ici 2020, 30 % des navigations sur internet s’effectueront sans l’intermédiaire d’un écran.

Conclusion

La digitalisation d’une entreprise est une étape incontournable pour mieux siéger son entreprise dans ce monde hyper connecté. L’intégration du digital à l’ADN des entreprises ne peut que s’accentuer et continuer à croître dans le futur !

 

 


R.Z

 

 

 

 

 

Admin
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.