Recent Posts

logo

Select Sidearea

Populate the sidearea with useful widgets. It’s simple to add images, categories, latest post, social media icon links, tag clouds, and more.
hello@youremail.com
+1234567890
 

Trust and digits, comment la digitalisation affecte la confiance en entreprise

Trust and digits, comment la digitalisation affecte la confiance en entreprise

 

Toutes les structures humaines se basent sur la confiance pour rester pérennes. Les relations de confiance supportent aussi le développement des entreprises et de nos systèmes sociaux comme la politique, la santé, la science ou encore les médias. De nos jours, les médias sociaux, le Big Data et le concept d’industrie 4.0 apportent un changement profond dans nos vies et dans nos lieux de travail. Cette mutation affecte en partie les leaders, mais aussi un des moteurs de performance en entreprise qui est la confiance.

Etant donné que la confiance est un sentiment humain, comment émerge-t-il dans un monde digitalisé ? C’est à ce genre de questions que Bernd Blobaum et ses coauteurs ont tenté de répondre dans Trust and communication in a digitized world, publié en 2016 chez Springer. Selon cette équipe de chercheurs, les concepts de confiance et de fiabilité restent tels qu’ils sont à l’ère du numérique mais avec des données supplémentaires.

Bâtir une relation de confiance avec ses collaborateurs est un travail de longue haleine, mais il existe quelques fondements pour bien établir le processus comme le fait d’avoir des objectifs et des intentions en commun. En effet, rassembler une équipe pour atteindre un objectif plus grand qu’eux permet de les motiver et de faire naitre la confiance entre eux. Dans un deuxième temps, c’est l’intégrité, la cohérence, la crédibilité qui rentre en ligne de compte, ainsi que la compétence et la réputation du leader ou du manager.

Les outils mis à notre disposition comme les réseaux sociaux d’entreprises peuvent être un bon baromètre pour mesurer la confiance en entreprises. En effet, les auteurs montrent qu’un niveau de confiance bas est synonyme d’une faible interaction sur les réseaux sociaux. Inversement, un niveau de confiance élevé entre collaborateurs augmente les interactions et par extension le degré d’innovation. Cet effet de réseau peut être aussi mis à profit lors de l’intégration des nouveaux collaborateurs.

 

 

A.C

 

 

 

Admin
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.